Jeûne, montagne et silence : prendre soin de son âme

Dans les cultures racines le silence est pratiqué comme art thérapeutique, au même titre que le chant ou la danse. J'ai suivi la prescription, en allant jeûner en montagne.

C'est dans les Alpes du Sud, sur un itinéraire que je propose dans le cadre des jeûnes en itinérance, que je suis allée prendre mon traitement. Cinq jours de jeûne au cœur des montagnes, sans croiser d'autres humains, sans paroles, sans autres voix humaines que mes voix intérieures.

Une petite aventure pour intégrer pleinement les vertus thérapeutiques du silence, couplées à celles du jeûne et de l'immersion en pleine nature, en connexion avec les énergies de la Terre (et ses montagnes ancrées là depuis des milliers d'années), de l'air (et le puissant Mistral), du feu (et son brûlant soleil), et de l'eau (à la fois rare dans ce pays aride et abondante offerte par l'orage).

Cinq jours de paix intérieure, un concentré de beau, de juste, de simplicité, de douceur de vivre et de lâcher-prise.

Et l'envie renouvelée de partager ces itinérances particulières avec vous.



26 vues

Posts récents

Voir tout