[365 jours de nature] - jour 86

C'est le retour de l'ail des ours !

Cette plante de la famille des alliacées (Allium ursinum) parfume nos sous-bois au printemps et ses propriétés dépuratives peuvent aider à sortir d'un hiver aux plats trop copieux. Selon une Baujue de 75 ans, "c'est fort, c'est pas bon, ça pue" ! Une Chartrousine centenaire utilisait les feuilles en infusion contre les vers (*).

Ces propriétés antibactériennes, antivirales et antifongique en font une alliée pour maintenir une flore intestinale saine. Sa richesse en acides aminés soufrés permettent au foie de mieux détoxifier, notamment les substances toxiques. C'est aussi un protecteur cardiovasculaire (hypolipidémiant) et pulmonaire.

Comme pour toute plante sauvage, attention à respecter les règles de cueillette, et à ne prélever que le strict nécessaire. Soyez très prudent également au risque d'échinococcose alvéolaire si vous consommez des plantes crues





* Cueillettes de mémoires, Histoires d'hommes et de plantes en Bauges et Chartreuse

10 vues

Posts récents

Voir tout