• Générations Nature

Témoignage de Valérie, 4 jours de jeûne, Vercors 2020

Je devais faire ce stage ! Il était pour moi. Comme un besoin de me défaire du trop plein d’énergie accumulé pendant le confinement. Et j’ai eu un plaisir immense et une impatience non dissimulée à rejoindre Louise et Sylvène pour enclencher ce que j’appelle aujourd’hui « la grande lessive ». La préparation au jeûne initiée par nos 2 accompagnatrices et quasi aussi importante que le jeûne par lui-même. Et sans en dévoiler trop, la semaine de repas avant le départ a été une révélation, les recettes concoctées avec soin par Louise m’ont permis la mise en place de bonnes habitudes. La semaine de jeûne s’est déroulée dans un cadre idyllique, loin de la foultitude de choses à faire, à penser, à dire…. Presque loin du non-nécessaire. Me reconnecter à la Terre, à moi et aussi au groupe a été une bénédiction. Je me suis sentie bien avec toutes ces femmes de cœur. Vivre l’instant présent éloigne de nous toutes les peurs et sans nourriture on ne peut vivre que l’instant présent car on est à l’écoute du TOUT. Je ne me suis jamais autant émerveillée que pendant ces 4 jours d’immersion en montagne. L’itinérance pour tout lâcher dans le voyage et retrouver une énergie constante. Tous les sens sont en exergue et c’est curieusement dans le manque que je me suis trouvée pleine de ressources. Le premier travail est d’être capable de se vider, pour aller vers la quête de l’être et être est drôlement confortable.

J’ai beaucoup de reconnaissance pour Louise et Sylvène. Sylvène pour sa douceur et son pouvoir d’écoute et Louise pour son attention constante et son humilité. Toutes les deux nous ont aidé à faire le vide et à être à l’écoute de nous-même. On ne se rend pas toujours compte de la lourde responsabilité de prendre en charge un groupe de jeûneurs itinérants en pleine nature loin de l’aisance de nos vies habituelles. J’ai admiré leur capacité devant cette charge mentale importante et l’énergie physique déployée orientées uniquement vers notre bien-être et nos ressourcements. Deux alchimistes qui ont su transformer la lourdeur en allégresse, la faim en festin, et nos existences en permanence. A refaire mais en plus long…