Témoignage de Jean-Luc, 5 jours de jeûne en itinérance, Buëch 2021

Jeûne en itinérance, 5 jours de rando bivouac et une belle expérience de groupe vécue ! L’idée me trottait depuis la lecture d’un article dans une revue spécialisée et à la faveur de l’hiver, l’occasion s’est présentée alors feu, je me lance dans ce « challenge », le plus dur de ces 10 dernières années !! (Ca, c’est pour les potes du Hand !) Le sac est lourd, mais l’envie est bien là, le trou dans le ventre se fait bien sentir au début mais le corps tient. L’envie de manger se présente chaque jour mais de toute façon, y a rien à manger là où on est !! Le calme, la sérénité sont de mises mais le collectif est beau… Les dénivelés sont modestes, que dis-je ridicules, 500m D+ maxi / jour mais bien suffisants pour nous occuper en journée ! Les gorges du Riou sont translucides et désertées, mais d’après un local, c’est pas toujours le cas !! L’eau est bien froide et rare par endroit mais Louise gère la logistique de manière remarquable. On croit que le corps n’est pas capable mais il suit bien mieux que la tête ! En résumé, c’est, pour moi, un gros trou dans le ventre en J1, plus de jambe en J2, la transformation en J3, le bien être en J4, et « quoi c’est déjà fini ?? » en J5 !! Mais aussi l’occasion de se questionner plus sérieusement sur, mon alimentation, l’impact sur l’organisme, découvrir en mode « économie » un nouveau coin de rando, se vider la tête et le corps et faire place au silence des lieux, apaisant… On n’a jamais autant parlé de bouffe ou pensé à cuisiner que pendant ces quelques jours, ça nous a bien fait marrer ! L’expérience est à vivre une fois au moins, je vous la recommande, tout comme Louise, naturopathe de http://www.generations-nature.org/, hautement recommandable, une belle personne comme il est rare d’en rencontrer, un grand merci à elle ainsi qu’à mes deux équipières pour leur bonne humeur, leur joie, leur convivialité !



23 vues